Départ en vacances : GPS avec fonction radars, des passagers parfois indésirables à bord !

Vous êtes nombreux à vous préparer à prendre la route des vacances et à compter sur votre équipement GPS pour vous guider à bon port et accessoirement à localiser les emplacements radars.

L'Automobile Club, Association Française des Automobilistes (ACAFA) rappelle que les appareils GPS ayant pour fonction première la navigation, mais comptant parmi leurs options, la cartographie publique des emplacements radars ne sont pas considérés comme des « détecteurs de radars » et sont donc totalement légaux et autorisés.

Mais la réglementation n'est pas la même dans tous les pays : c'est notamment le cas de l'Allemagne et de la Suisse où tout appareil GPS (navigateur, téléphone portable…) doté d'une fonction d'avertisseur de contrôle routiers par l'affichage dans ses POI (points d'intérêts) des radars vitesse fixes ou mobiles, des radars feux rouges etc… par téléchargement ou entrée manuelle, sont purement et simplement illégaux !

L'Automobile Club, Association Française des Automobilistes (ACAFA) recommande aux automobilistes, avant leur passage dans un ces pays de s'assurer que leur équipement GPS ne contient pas de POI relatifs aux contrôles routiers et le cas échéant, si l'appareil le permet, de supprimer ces entrées, sous peine d'être sanctionné d'une amende et de voir son équipement purement et simplement confisqué.

Quelques exemples de pays :

Pays Equipements navigation
avec POI Radars
Equipements “détecteurs” de radars
ALLEMAGNE INTERDITS INTERDITS
AUTRICHE AUTORISES INTERDITS
BELGIQUE AUTORISES INTERDITS
DANEMARK AUTORISES INTERDITS
FINLANDE AUTORISES INTERDITS
FRANCE AUTORISES INTERDITS
IRLANDE INTERDITS INTERDITS
ITALIE AUTORISES INTERDITS
LUXEMBOURG AUTORISES INTERDITS
PORTUGAL AUTORISES INTERDITS
SUISSE INTERDITS INTERDITS

L'Automobile Club rappelle également qu'en France, ainsi que dans la plupart des pays européens, l'utilisation d'équipement de nature à déceler la présence ou perturber le fonctionnement d'appareils servant à la constatation des infractions, communément appelés « détecteurs de radars » est interdite. Contrevenir à cette règle, c'est s'exposer à une amende pouvant aller jusqu'à 1500€ et à la confiscation de l'appareil.


  • Tags :
  • Vacances