Courts séjours dans les villes européennes : D'importants écarts de prix !

• Le panier moyen s’élève à 106 € ; il varie entre 41 € et 153 €, soit un écart de 112 € ;
• Oslo est la ville la plus chère avec un panier moyen de 153 € ;
• Paris et Londres (paniers moyens de 143 €) sont les 2es villes les plus chères ;
• Belgrade (panier moyen de 41 €) est la ville la moins chère ;
• Les postes de dépenses les plus élevés sont le tour de la ville en bus et les entrées dans les musées/zoos.


L’Automobile Club Association (ACA), en coopération avec les 18 Automobile et Touring Clubs d’Europe, a évalué les dépenses faites par un touriste moyen qui effectue un court séjour dans une des 20 principales villes européennes*.
 
Des experts ont sillonné ces villes d’Europe pour effectuer des relevés de prix, entre le 12 et le 27 mai 2014. Un comparatif de prix a été réalisé entre 20 produits** et services, qui constituent les besoins d’un touriste typique avec des revenus moyens, faisant un court séjour dans une ville qu’il ne connaît pas, visitant les lieux les plus touristiques et effectuant quelques achats sur place. 
 
Les produits et services sélectionnés ont été classés en 4 catégories : activités touristiques ; nourriture et boissons ; produits de consommation courante (bouteille d’eau, pomme, barre chocolatée, carte postale…) ; santé et soin du corps (crème solaire, aspirine, dentifrice…).
4 zones ont été choisies dans chaque ville : un lieu/monument très touristique ; une gare centrale ; un centre commercial (au centre-ville) et un quartier résidentiel de classe moyenne (à environ 2 km du centre-ville).
 
A l’heure des bilans :
 
5 villes sont classées dans la catégorie « très bon marché », 2 sont classées « bon marché », 2 sont dans la moyenne, 3 sont classées « chères » tandis que 8 sont classées « très chères ». 
 

 
La ville la moins chère de ce test est la capitale de la Serbie, Belgrade, avec un panier moyen de 41 €. Au total, les diverses attractions touristiques n’ont coûté que 12 € environ ; les produits de consommation sont eux aussi beaucoup moins chers, à titre d’exemple le cappuccino coûte en moyenne 1,31 € et l’assiette de pâtes 5,24 €.
 
Les villes de Zagreb, Ljubjana, Prague et Budapest arrivent juste après Belgrade, avec des paniers moyens très peu chers - respectivement 56 €, 63 €, 69 € et 72 €.
 
Le palmarès de la ville la plus chère revient à Oslo, avec un panier moyen de 153 € et un total de 70 € pour les attractions touristiques. C’est dans la capitale norvégienne que le titre de transport journalier revient le plus cher : 11,08 €.
 
 
Paris : 2e ville d’Europe la plus chère !
 
Avec Londres, Paris est la 2e ville la plus chère (paniers moyens à 143 €).

 
Elle arrive juste derrière Oslo, à 10 € près à peine.
A Paris, non seulement la nourriture et les boissons coûtent chers, mais également tous les autres produits de consommation courante ainsi que les attractions touristiques : il faut compter 10,85 € pour un titre de transport journalier et le capuccino vaut en moyenne 5,34 € dans la capitale française, soit le plus cher d’Europe.
 
C’est à Londres que les attractions touristiques sont les plus chères, 87 € en tout, avec la visite de la ville en bus à 35,78 €, soit près de 9 fois plus qu’à Ljubljana...
 

 
En conclusion,
 
Ce test grandeur nature démontre que les dépenses faites pour les attractions touristiques tiennent une part importante dans le budget des vacances.
Les postes de dépenses les plus élevés sont le tour de la ville en bus ainsi que les entrées dans les musées/zoos. Il faut noter également que, s’ils peuvent paraître bas à première vue, les tarifs des repas et boissons ne sont, dans cette enquête, inclus qu’une seule fois dans le panier moyen (un repas pour une personne). C’est donc un poste de dépense à surveiller tout de même, car dans certaines villes il peut vite s’envoler ; cela vaut le coup parfois de s’éloigner des zones touristiques.
 
Lorsqu’on analyse les résultats de ce test en les confrontant à une carte de l’Europe, une répartition géographique émerge : les villes situées au Sud-Est de l’Europe ont le meilleur rapport qualité-prix, tandis que les pays germanophones et le Portugal ont un niveau de prix moyen. Par contre, les tarifs pratiqués dans le Sud-Ouest de l’Europe ainsi que dans le Nord sont bien au-delà de la moyenne.
 
Retrouvez l’intégralité de l’enquête sur http://www.automobile-club.org/formation-securite-routiere/eurotest-essais-euroncap/eurotest/78.html

* Les 20 villes testées sont : Amsterdam (Pays-Bas), Barcelone et Madrid (Espagne), Berlin et Munich (Allemagne), Belgrade (Serbie), Bruxelles (Belgique), Budapest (Hongrie), Copenhague (Danemark), Lisbonne (Portugal), Ljubljana (Slovénie), Londres (Grande-Bretagne), Lucerne (Suisse), Luxembourg (Luxembourg), Oslo (Norvège), Paris (France), Prague (République Tchèque), Rome (Italie), Vienne (Autriche) et Zagreb (Croatie).
 
** Les différents types de produits (taille, marque, quantité) ont été définis de manière précise pour pouvoir les comparer d’un pays à l’autre. Les prix des produits ont été relevés dans deux points de vente différents, situés dans chacune des 4 zones choisies, afin de réaliser une moyenne. Ce sont donc en tout 8 relevés de prix qui ont été faits pour chaque produit, soit 160 tarifs enregistrés.