Budget de l'automobiliste 2008 : des hausses contenues dans un contexte trouble

Les budgets annuels de l'automobiliste sont en hausse :

  • 5 517 € pour les 9 363 kms de la Clio essence de référence, soit + 3,2 % par rapport à 2007
  • 7 598 € pour les 15 734 km de la 308 diesel de référence, soit + 3,0 % par rapport à 2007


Par rapport à 2007, le coût du km parcouru est en forte augmentation : + 5,0 % pour la Clio essence à 0,589 €, + 7,3 % pour la 308 diesel à 0,450 €.

Les frais financiers et l'assurance sont restés au niveau de l'inflation (1 %) mais les prix unitaires des voitures, de la carte grise, de la main-d'œuvre, des pièces détachées, du garage du véhicule et les tarifs de péage ont évolué globalement entre + 3 % et + 5 %.

En moyenne annuelle, le prix du super a augmenté de 6 % et celui du gazole de près de 16 % par rapport à 2007.

Ce sont l'amélioration du rendement des moteurs et l'abaissement volontaire des kilométrages qui ont donc contenu l'emballement des budgets.

Les taxes pèsent toujours aussi lourd : alors que pour la très grande majorité des produits et services, il y a 16 € de taxes dans 100 € d'achat, l'automobiliste paye 26 € de taxes dans 100 € dépensés pour une Clio essence neuve.

L'ensemble des taxes acquittées par les utilisateurs de véhicules approche les 51 milliards d'euros, soit un montant de l'ordre de l'impôt sur le revenu ou de l'impôt sur les sociétés.

Les folles variations des prix du carburant en 2008 ont amené l'automobiliste à restreindre ses déplacements.

Dans ce contexte un peu troublé, l'automobiliste a réduit son kilométrage, et s'il examine avec intérêt des solutions alternatives telles que le covoiturage ou l'auto partage, ces pratiques ne sont aujourd'hui encore qu'anecdotiques.

De fait, l'automobiliste reste très attentif à l'évolution des coûts, fait jouer la concurrence, se forme parfois à l'éco-conduite pour diminuer sa consommation, mais malheureusement il garde aussi plus longtemps son véhicule, ne bénéficiant pas ainsi des progrès en matière de sécurité et d'écologie qu'un véhicule d'aujourd'hui lui apporterait.

Dans une période particulièrement difficile pour les français, il convient de rappeler que plus que jamais, ce sont les déplacements motorisés qui constituent le vecteur essentiel du développement de nos économies, et un outil privilégié de l'accès à l'emploi pour toute la population.

Le dossier du budget est disponible sur www.automobileclub.org/budget