30 km/h à Strasbourg : les citoyens se sont prononcés

La municipalité a souhaité que les Strasbourgeois s'expriment.

C'est fait.

Malgré une campagne massive, les usagers de la voie publique se sont prononcés contre l'instauration d'une zone 30 dans l'ensemble de la cité.

Ils ont fait preuve de bon sens, et l'expression de leur volonté devra être respectée.

L'Automobile Club, qui oeuvre pour la sécurité routière depuis plus de 100 ans, grâce au soutien de ses 650.000 membres, n'a jamais contesté le bien-fondé de l'aménagement de zones 30 ponctuelles et ciblées et poursuivra la défense de l'idée d'une mobilité choisie, respectueuse de la sécurité, de l'environnement et des autre moyens de transport.