Retour au sommaire

Le cas du véhicule acheté dans un autre pays européen

Nombreux sont les usagers à faire jouer la concurrence à l’échelle européenne pour l’achat d’un véhicule d’occasion. Si les formalités d’immatriculation sont simplifiées, mieux vaut disposer de toutes les informations pratiques pour immatriculer dans les meilleures conditions et les meilleurs délais le véhicule importé.

Revenir aux guides
  • Dans quel délai, l’acheteur doit-il effectuer les démarches pour obtenir une immatriculation en France ?

  • Comment et auprès de qui l’acheteur doit-il faire les démarches d’immatriculation ?

  • L’acheteur doit-il effectuer des formalités fiscales préalables avant de s’adresser à la Préfecture ?

  • Quelles sont les formalités administratives à effectuer auprès de la Préfecture pour obtenir l’immatriculation du véhicule en France ?

  • Le contrôle technique que l’acheteur doit produire doit-il être effectué dans un centre de contrôle français ou étranger ?

  • Quel est le coût de l’immatriculation d’un véhicule d’occasion importé d’un pays européen ?

  • Que risque l’acheteur s’il n’effectue pas les démarches administratives d’immatriculation dans le délai prescrit par le Code de la route ?