Actualités Dernières actualités
Actualités et essais auto
par

Course de Côte Le Mont-Dore/Chambon-sur-Lac

En 1960, le Docteur Yves Auriacombe propose à Pierre About de lancer une nouvelle course de côte “du Mont Dore”.

En 1960, profitant d'une nouvelle route reliant le lieu-dit Moneaux au Col de la Croix Saint Robert, le Docteur Yves Auriacombe propose à Pierre About du journal l'Equipe de lancer une nouvelle course de côte “du Mont Dore” du nom de la célèbre station thermale auvergnate…

50 ans d'histoire

Ce parcours célèbre est devenu très vite un des hauts lieux des courses de côte du Championnat d'Europe de la Montagne, avec le paradoxe de se dérouler totalement sur une autre commune : Chambon-sur-Lac. Inscrite traditionnellement au mois d'août, dans un cadre de verdure, où les spectateurs peuvent visualiser une bonne partie des cinq kilomètres du parcours, l'épreuve peut acquérir rapidement ses lettres de noblesse dès le début, car elle servait de test pour les pilotes du Tour Auto se déroulant en septembre. Pour l'histoire, le premier vainqueur en 1961 fut José Rosinski, le journaliste, sur une Formule Junior Cooper en 3'27''2 récidivant d'ailleurs l'année suivante.

En 1964 Maurice Trintignant avec sa Formule 1 BRM s'impose, lui qui était le n° 1 français. La venue de Jean-Pierre Beltoise en 1966 fut un vrai déclic : c'était la grande époque Matra en F2 puis en F1.

Jean-Pierre gagnera 5 fois de suite signant un record en 2'47''1 en 1969. 1970 était également un cap important avec l'apparition en Championnat d'Europe du Mont Dore. Il y eut ensuite plusieurs époques : celle des Formules 2 de Jimmy Mieusset (4 fois vainqueur entre 1971 et 1977) et ses bagarres avec Pierre Maublanc, celles de Max Mamers (2 fois vainqueur en 1978 et 1979). Puis vinrent les duels avec Marcel Tarrès (11 fois vainqueur de 1982 à 1993) contre Marc Sourd (vainqueur en 1981) et Daniel Boccard (vain queur en 1992, 1994, 1997 et 1998) tous pilotes de Martini. Plus près de nous on vit enfin Christian Debias l'emporter deux fois en 1995 et 1996. En 1999 arrivèrent les formules 3000 avec les succès de Daniel Chamberod (1999, 2000, 2002 à 2004), Lionel Régal (2001, 2005, 2006, 2008).

Enfin, normal pour des épreuves européennes, les succès de l'espagnol Auder Vilarino 2007 et de l'italien David Baldi 2009 clôturent le palmarès. En 2008 le record absolu de l'épreuve établi par Lionel Régal sur sa Reynard est de 2'15''720. Une sacrée évolution en 50 ans !

Le Mont-Dore et ses “Vedettes”

  • Si la course débute en 1961, c'est dès 1964 que la première “vedette” apparaît avec Claude François, le célèbre chanteur qui sera présent à la remise des prix.
  • Trois ans plus tard, c'est au tour de l'idole des jeunes Johnny Hallyday d'être présent mais cette fois au volant d'une Mustang 6,4 l. Johnny fit une prestation très convenable sur les 5 kilomètres de la Croix Saint Robert (39e sur les 119 concurrents !).
  • En 1977, grâce à l'aide de Claude Michy apparaît la première opération “animation” avec le Grand prix Motobécane, course de côte cycliste, sur les 5 kilomètres de la côte. Au départ du beau monde avec Jacky Ickx 4 fois vainqueur du Mans, Bernard Darniche Champion d'Europe des Rallyes, Patrick Depailler, mais aussi Jean-Claude Bouttier le grand champion de boxe. De peu c'est finalement Darniche qui s'impose.
  • En 1978, Michy faisait récidiver, mais cette fois au volant, quelques vedettes : Jean-Pierre Romeu le rugby man sur une Autobianchi 70 HP, Stéphane Collaro était avec une Simca Rallye 3 et Patrick Poivre d'Arvor avait une Simca Rallye 2.
  • 1979 : les invités de l'année sont Henri Pescarolo et les Rondeau des 24 Heures du Mans pour une démonstration et en course le navigateur Eugène Riguidel (Renault Alpine).
  • 1980 : les invités sont Rondeau vainqueur des 24 heures qui escaladera la côte au volant d'une Gordini F1 de 1952 et Maurice Trintignant au volant d'une WM 4è des 24 Heures.
  • 1984 : toute la bande du Star Racing Team est présente avec bien sûr Moustache en tête et les Ronda Seat, Jean-Louis Trintignant fut le plus rapide. Jean-Claude Bouttier et Jean-Louis Tournadre (le Champion du Monde Moto) explorant le rail et les glissières. Michel Fugain préféra lui piloter une R5 Turbo.
  • En 1991, Pierre Bachelet invité par Alfa France est venu apporter à nouveau un regard très média tique au volant de l'Alfa 75 Turbo. Sous le soleil ce fut une vraie communion entre le public, le chanteur et le sport automobile !

Prochaine course de Côte du Mont-Dore Chambon-sur-Lac : du 10 au 12 août 2018

www.coursedecote-montdore.com

GALERIE